Actualités

L’aventure des « Fantastikinder »

Par Christophe Reutenauer, publié le vendredi 21 juin 2019 12:04 - Mis à jour le vendredi 21 juin 2019 13:56
P1000504.JPG

Depuis janvier, nos cours de 6ème bilingue avec Mme Sebillaud sont rythmés par les mélodies du répertoire des Fantastikinder. Au mois de mai, nous avons partagé l’enthousiasme et les valeurs éco-citoyennes et solidaires véhiculées par les chansons du répertoire lors d’un concert organisé pour les résidents de l’EHPAD de Truchtersheim.

Le Mardi 21 mai, nous nous sommes rendus à Europapark, pour une gigantesque rencontre en musique et en danse. Ce sont au total 1400 enfants allemands, suisses et français qui se sont retrouvés. Tout de suite après notre arrivée, nous avons assisté à la cérémonie d’ouverture où il y avait beaucoup de Fantastkinder allemands et français. Tous ensembles, nous avons fait un flash mob, pour rendre hommage au graphiste, écrivain et illustrateur alsacien, Tomi Ungerer. 

Nous avons eu la joie de retrouver nos partenaires allemands. Malgré le mauvais temps, nous avons pu profiter en équipes franco-allemandes d’une vue imprenable sur le parc et la région environnante depuis la « Euro-Tower ». C’était un moment magnifique que tout le monde a adoré et que l’on a pu partager avec les partenaires allemands qui parlaient surtout allemand et un petit peu français. 

Après la pause-déjeuner, ça y est, on allait enfin pouvoir chanter ! Nous avons participé à ce projet de chœurs transfrontaliers avec un statut très spécial : nos partenaires pour ce projet sont les Fantastikinder de Vaihingen sur l’Enz, la chorale du Stromberg Gymnasium. Ensemble, sur scène, en présence du compositeur des Enfantastiques, c’est nous qui avons animé le spectacle participatif ! Jean Nô, le compositeur des chansons a collé du scotch au sol pour que nous puissions nous placer correctement sur la scène. Quand tout le monde était fin prêt, nous avons pu chanter les chansons pour lesquelles nous avions tant travaillé avec nos partenaires allemands !

Après le concert, nous avons pu profiter du parc et de ses attractions en équipes franco-allemandes. Nous avons discuté avec les partenaires allemands pour choisir les attractions que nous allions faire, mais ça n'a pas duré longtemps jusqu'à ce que nous soyons d'accord. Pour certains élèves, c’était la première fois à Europa-Park ! On a bien aimé car c’était un jour de semaine donc nous n’avions pas eu à attendre un long moment dans les files d’attente. On a donc pu faire plusieurs fois la même attraction. Pendant les files, on pouvait discuter avec les correspondants et apprendre à mieux les connaître. C’était une journée inoubliable et nous avions hâte de les revoir la semaine suivante !

Le 28 mai, nous sommes à nouveau montés dans le bus, direction Vaihingen sur l’Enz. Avec les 30 choristes du Stromberg Gymnasium et leur directrice (professeur de musique et de français) Carmen Förnzler, sous la direction du compositeur Monsieur Nô et de son équipe, nous avons enregistré 6 nouvelles chansons dans la salle des fêtes de la ville, la Stadthalle.

L’accueil de nos partenaires allemands a été tout particulièrement chaleureux. Jean Nô nous a offert de beaux T-shirts « Fantastikinder » et bien évidemment, nous les avons tout de suite enfilés. Nous avons chanté la première partie des nouvelles chansons puis est arrivée l’heure du repas que nous convoitions tant ! Un joli buffet se présentait devant nous et nous mettait l’eau à la bouche, tout avait été préparé par nos correspondants ! L'après-midi, nous nous sommes remis au travail, on a chanté, assis, puis debout et même parfois on se tenait par le cou ou la main. On était très contents car on a chanté avec nos correspondants et ils étaient très gentils avec nous. Après les clips, on a pris des photos avec du chocolat pour la dernière chanson, « Schokoladenlied ». Comment mieux terminer la journée qu’en mangeant du chocolat ?

On a parlé beaucoup allemand au cours de cette journée car certains ne parlaient pas du tout français. C’était trop bien ! On se réjouit déjà tous à l'idée de nous voir sur les vidéos chanter avec nos correspondants! Nous avons été très touchés que Monsieur Nô nous offre les T-Shirt « Fantastikinder » et les partenaires allemands nous ont offert de petites tablettes de chocolat.

Une fois montés dans le bus, un peu émus de partir déjà, les enfants de la chorale de Vahingen nous on fait de petits coucou par la fenêtre.

Nous avons vécu une expérience exceptionnelle dont on se souviendra toute notre vie, c’était génial !

Le groupe de 6ème bilingue

Lien vers d'article sur le site du Stromberg-Gymnasium: https://www.stromberg-gymnasium.de/?p=25377

Pour en savoir plus sur le projet des Fantastikinder : https://lesenfantastiques.fr/

Le projet des Fantastikinder, ou adaptation en allemand du répertoire des Enfantastiques est implanté depuis sa naissance dans le Kochersberg. En quelques années, Bernadette Gall, enseignant l’allemand au collège de Truchtersheim, a pris contact avec le compositeur Jean Nô pour proposer une adaptation en langue allemande de ses « tubes » pour enfants, puis s’est associée à deux autres enseignantes devenues comme elle, pour l’occasion, traductrices de chansons : Isabelle Grussenmeyer et Carmen Förnzler.

En 2017 deux premières chansons ont été enregistrées, en 2018, six autres chansons. Les chansons Die Fantastikinder sont disponibles sur les plateformes de diffusion de musique, les clips sont visionnables par tous. Souhaitant partager cette belle expérience à ses collègues enseignants (premier et second degré) de toute l’académie et leurs partenaires outre Rhin, Bernadette Gall, également chargée de mission à l’action régionale, transfrontalière et en pays germanophones, a proposé puis coordonné ce projet d’envergure.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1